Baume avec grumeaux

Mon baume est foutu ! Il y a plein de grumeaux !

Ces derniers mois, nous avons eu la remarque de quelques barbus que leur baume avait « tourné » et qu’il était « foutu ».
En demandant un peu plus de détails, il s’est avéré que des grumeaux s’étaient formés à la surface du baume et qu’on les retrouvait dans la barbe après application.

Effectivement, ce n’est pas très agréable ni pratique.

Calme-toi ! Pas de panique ! Primo, il y’a une explication, secundo il y’a une solution.

Bonne lecture

L’équipe Dandy Rebelz

Explication

Les grumeaux qu’on peut retrouver dans son beurre à barbe viennent du beurre de karité.
Ceux qui veulent en savoir un peu plus sur l’origine et les biens faits du beurre de karité c’est par ici (wikipedia – propriétés). 
Le beurre de karité a un aspect cireux à température ambiante, mais il devient liquide à une température de 35 °C.
Le reste du baume ayant une température de fusion plus élevée va donc se séparer du beurre de karité.
En résumé, c’est à passer 35 °C que le beurre de karité se sépare du baume et se solidifie sur forme de grumeau.
Ben merde…

Grumeaux de beurre de karité

Origine

La question que tout le monde se pose, mais où est-ce que ce phénomène se passe ?
Deux réponses, dans votre salle de bain chaque fois que vous prenez une douche bien chaude ou lors du transport.
Il suffit que le carton d’expédition se retrouve derrière une vitre dans la camionnette de la poste ou dans un hangar en plein été lors du tri.

Le beurre de karité aura vite fait de fondre.

Solution

La solution se trouve dans quasi toutes les salles de bain.

  1. Prenez votre sèche-cheveux.
  2. Allumez-le sur « très chaud ».
  3. Réglez la vitesse de ventilation la plus basse possible.
  4. Chauffez un bref instant le baume.
  5. Dès que la surface devient liquide, arrêtez l’opération.
  6. Laissez le baume refroidir à température ambiante.

Avant

Après

Mise en garde

N’allez pas trop près du baume.
Commencez l’opération à 15-20 cm au-dessus du baume et regardez comment cela réagit.
Si au bout de 10 secondes vous ne voyez pas de changement, rapprochez-vous un peu.

Méfiez-vous des sèche-cheveux n’ayant pas de réglages de la puissance de ventilation.
Un flux d’air trop puissant va faire déborder le baume du pot.

Si vous y allez mollo, ça va bien se passer.

Conclusion

Y’a-t-il des marques plus sujettes au phénomène?
Aussi surprenant que cela paraisse, oui.
Et c’est un gage de qualité !

Lors d’une discussion avec un producteur, il en est sorti que le phénomène se produit, car ils n’ajoutent aucun liant chimique ou synthétique dans leurs produits.

Si on veut du naturel, on est exposé à ce genre de « mésaventures ».

Mais soyons francs, c’est plutôt rassurant de savoir après un coup de sèche-cheveux qu’on ne se tartine pas la barbe avec de la chimie, non?

Reini Rebelz / Dandy Rebelz

Share This
%d blogueurs aiment cette page :